Paris Rollers Marathon

Auteur  
# 14/10/2017 à 21:14 ETIENNE
J'ai prévu de partir vers les 8h20 de chez moi Savigny le Temple Virginie si tu veux je peux passer te chercher au passage appelles moi ( à 8h20 ) Bonne soirée à tous . A demain
# 15/10/2017 à 06:48 Mats (Modérateur)
Je ne crois pas qu'il y ait de puce. Pas de chèque de caution en vue non plus pour toute autre raison...
Bip-bip !
# 15/10/2017 à 07:12 Virginie
Si Mats il y a une puce de chronométrage a retirer en même temps que le dossier (écrit dans la partie Événement /le règlement. )
# 15/10/2017 à 08:21 Laurence
Si, il y a des puces mais c'est comme au marathon à pied, il y a trop de participants pour gérer les cautions.
# 15/10/2017 à 17:47 Anthony
Bravo à toutes et à tous !
2 questions :
- Comment va le dos de Killian ?
- Est-ce que notre bénévole improvisé au camion-consigne a finalement trouvé don sac ???
A+
# 15/10/2017 à 20:44 Joel
Bravo à tous aussi et à l'organisation, malgré qq bémols.
Pour Killian, il a finalement été examiné par le médecin de la croix rouge qui a diagnostiqué une contracture musculaire, donc juste douloureux mais sans gravité, il a pu repartir en voiture avec Ricardo.
Les points positifs:
- environnement très sympa et participants de tous horizons
- distribution des dossards bien organisée (trop ?)
les bémols :
- pavés vraiment pas cools
- chemin souvent étroit , difficile de doubler. Pour moi c'est plus une rando qu'une course
# 15/10/2017 à 21:44 Virginie
N'hésitez pas à écrire vos impressions ainsi que les anecdotes (en vue du billet qui sera écrit pendant les vacances ^^)
Mêmes impressions que Joel
En autre bémol : la camion consigne...............et les wc femmes :p
Mais plaisir de rouler dans un super cadre (ouiii j'aime Paris, contrairement à Charley, GG à toi tu as vaincu les quais de seine!!) avec un temps idéal qui a surpassé l'appréhenson de cette masse humaine sur roulettes et le dangerosité de ce marathon (pavés mais pas que...)
Bravo à nous !! et pensée pour les nombreux blessés....
Y a des vidéos sur le net où on voit certains de Rollevasion (dont celle du départ où on nous voit tous partir tel un bon gros troupeau n'avançant pas sur les pavés...meuh!!!)
# 15/10/2017 à 21:55 ETIENNE
Toujours un plaisir de participer à toutes ces concentrations
Le beau temps était au rendez vous,
Dommage mais j'ai cru faire un Paris Roubais
Trop dangereux tous ces pavés !
# 15/10/2017 à 22:36 Laurence
C'est vrai que les pavés n'étaient pas top et éviter les gens qui se cassaient la binette dans les tunnels obligeait à être attentif. D'accord avec Joël, j'ai vécu ça comme une grosse rando.
En tout cas ça va me forcer à m'occuper très sérieusement de la plante de mes pieds qui ont morflé pendant les 12 derniers kilomètres c'est dommage j'aurais aimé terminer cette course "correctement" et pas avec les pieds brûlés et pleins d'ampoules.
Au passage, merci à Hervé qui m'a aidée à déchausser à l'arrivée.
# 17/10/2017 à 20:27 olivier
Bel évènement que fut ce marathon paris roller.

Village roller plage, dans lequel il est préférable de ne pas avoir ses rollers aux pieds.
Le retrait du dossard et de la puce se fait sans encombres, je ne sais pas si c'était le calme avant ou après la tempête, mais ils ont assuré pour ne pas avoir 30min-1 heure d'attente comme je pensais faire.
Préparation pendant la course des PRO qui sont sacrément rapides !

Départ avec un beau virage dans les pavés.
Après quelques km ,premier tunnel, chute devant moi, puis une 2nde personne entrainée, puis, moi, puis un 4ème... ouch les fesses, je vais avoir un beau bleu ! mais je m'en sors très bien, vu la vitesse de chacun aux 2/3 de la descente.
Je repars, "boiteux" mais ça passe assez vite.
Au bout de 20km je remplis le camelbak à la buvette, fatigué déjà.
Mes rollers n'étaient pas super adaptés faut dire!
Bref, le mental prend le dessus, je repars pour la 2ème boucle.
Arrivé à concorde, on me dit gentillemnt "retour à la Tour Eiffel". "Ah bon, c'est fermé direction Bercy?"... Déçu, je prends le virage et roule sur les derniers km a une allure de déprimé...
Arrivée avec cocktail de Coca / Eau / Fruit : topissime pour bien se requinquer en sucre !

La promesse de faire 40km à Paris le long de la Seine sur un parcours plat sans pavés en 4h maxi n'est pas tenue.
Pour moi, tout a été sur-vendu.
Je suis sûr que l'année prochaine, ils feront mieux (certes c'était une première édition mais bon), c'est pas difficile non plus.
J'ai même pas vu les WC, le camion était sous-dimensionné. et la course écourtée, vraiment pas normal. Bien qu'ils aient des heures des rendue des voies publique, ça aurait dû être clair avant l'inscription : 4h à partir du départ pro, soit 11h00.
Je ne parle même pas du départ tellement c'était chaotique, comme je le sentais venir.
1700 personnes au départ (sport/loisir/duos) ça fait beaucoup pour 1 vague, surtout à la vue des différences des équipements/performance/niveau de chacun et les pavés au bout du pont Iéna.

L'an prochain, selon l'organisation prévisionnelle de la journée, le tarif, mon équipement et mon entrainement, je me ré-inscrirais peut être. Ce fut tout de même une chouette journée.
# 19/10/2017 à 09:43 Laurence
Tu as été arrêté, c'est dommage. En même temps, tu aurais eu beaucoup de mal à rouler aux abords de Paris plage au retour. Personnellement, plein de gens ont traversé devant moi et j'ai failli percuter quelqu'un qui traversait sans regarder et niveau sécurité ce n'était pas top vers la fin.

C'est vrai que pour les dossards, c'était très bien organisé. Les consignes pour les sacs, on ne va pas revenir là-dessus, je pense que tout a été dit et le départ sur les pavés... Quant au ravito à mi-parcours, je ne l'ai pas vu, heureusement j'avais assez d'eau.

Je ne vais garder que les bons moments en souvenir, parce que le cadre était magnifique, les accélérations dans les tunnels, c'était super, sans parler du tunnel du Louvre où on se faisait carrément pousser par la ventilation, topissime! Et le soleil en plus était au rdv.
# 04/12/2017 à 12:53 Laurence
Je ne sais pas comment s'organise la prise en charge par le club, je voudrais seulement dire de ne pas nous compter Sylvain et moi. Comme mes comptes sont au crédit mutuel, j'ai pu bénéficier de 84€ de prise en charge par la banque qui était sponsor du marathon.
Répondre à ce message
Code incorrect ! Essayez à nouveau