Les 24 h du Mans Rollers - 1er et 02 Juillet 2017

  • Par Virginie
  • Le 03/08/2017
  • Commentaires (3)

Le week-end du 1er et 2 Juillet 2017, 3 équipes : RollEvasion 1 et RollEvasion 2 inscrites en catégorie "Prestige" et RollEvasion 3 inscrite en catégorie "Découverte", ont relevé le défi de parcourir la plus grande distance possible sur le revêtement du circuit Bugatti (4,185 km) en 24h, multipliant ainsi les relais à l'Américaine et défiant de nombreuses fois la montée du Dunlop.        

Lien vers le site officiel : http://www.24rollers.com/

13620091 10209837742450846 8476924710849957509 n

Arrivée et installation :

Comme pour chaque départ pour une course ou une rando nécessitant un co-voiturage, nous nous sommes retrouvés sur le parking du Lycée Galilée. Nous affichons un mélange d'excitation, de grande hâte de rejoindre ce mythique circuit et de fatigue visible, conséquence du réveil matin et de la nuit pas forcément très reposante pour tous...Certains ont eu l'endormissement tardif et long, d'autres ont enchaîné les réveils nocturnes, d'autres se sont réveillés très tôt écourtant leur nuit, d'autres ont accumulé les désagréments…comme moi : endormissement à plus de minuit après vérification de tout le nécessaire pour optimiser cette aventure, à savoir 3 fois trop de choses bien sûr, suivi de 2 réveils par mon fils puis 1 réveil-ronron par mon chat, pour finir avec les yeux ouverts bien avant le réveil... Me voici donc sur le parking en pôle position ! Une première n'étant pas des plus ponctuelles d'habitude ! Il aurait dû neiger, il n'a que plu...ouf finalement, à cause de ma ponctualité ça aurait pu être pire !

Après un trajet sans soucis, nous sommes arrivés au camping où nous avons installé les toiles de tente, gonflé les matelas (certains se révélant troués ou sans bouchons…). Nous avons rassemblé nos affaires de sportifs dans nos 2 super remorques indispensables pour tout acheminer jusqu’à notre paddock !

Img 20170701 103433381 hdrImg 20170701 103415281Img 20170701 103441430Img 20170701 103817429Img 20170701 103342381

 

 

Plan du circuit Bugatti :

  • Le tour : 4,185 Km

  • Montée : 600 mètres de 3,5% (cette donnée est fausse, c'est certain, le pourcentage est bien plus important surtout le dimanche matin...)

  • Descente : 1000 mètres à 2%

 

 

24rollers plan circuit

Montée mythique du Dunlop (et la Parade) :

A 11h30, ceux du club qui le souhaitaient, ont participé à la Parade, une « randonnée » de 8km encadrée par les « staffeurs » de l’association Nantes Rollers  soient 2 tours de découverte du circuit Bugatti ouverte à tous, y compris aux violonistes, super-héros, patineurs en kilt, M&M's, Caliméro, personnages de Wall Disney and co…

 

Img 20170701 114426465
Groupe dunlop
 

Ouverture de la zone Paddock

A 13h sprint de Guilhem, digne d'un Gatlin ou d'un Mayer, afin de délimiter l'espace réservé pour chaque équipe dans notre paddock ! Cette année je n'avais pas oublié les fameuses craies...restées au même endroit depuis 1 an mais cette fois-ci ayant trouvé l'entrée de mon sac la veille du Mans !!

Paddock 219601410 10213374923958173 7498685481353677917 n 119702366 10213374995479961 2951171846281565990 nPaddock

Les qualifications :

A 14h, dans la ligne droite des stands,  chaque équipe présente un membre muni d’une puce pour une séance de qualifications (meilleur temps sur 300m), qui détermine la position sur la ligne de départ.

Léo, Kilian et Cyril ont donc participé aux qualifs.

Léo a réalisé la meilleure performance : l'équipe 3 partira le plus proche de la ligne de départ, suivie de l'équipe 1 puis de la 2.


Départ dit « Départ en chaussettes » :

1 seule personne par équipe se présente, témoin en main, dans la ligne droite des stands.

La position de l’équipe sur la grille de départ dépend de son résultat à la séance de qualifications (à 14h00).

Les concurrents positionnent leurs rollers d’un côté de la piste et se positionnent en face.

Au signal du départ, ils traversent la piste pour chausser leurs rollers et s’élancent pour 2 tours minimum.

Killian (RollEvasion 1), Mats (RollEvasion 2) et Léo (RollEvasion 3 ont pris le départ de cette 18ème édition des 24h du Mans Rollers !
 

Alllllllleeeeeeez  RollEvasion !!!!!!!!!!

https://www.facebook.com/christophe.boterff/videos/10213347843961190/

Img 20170701 155630940

                                                                                        Vidéo du départ :     http:// https://www.facebook.com/christophe.boterff/videos/10213347843961190/ 

 

L'histoire du départ en chaussettes, petit apport de culture :

Ce départ type Le Mans a été créé au début des années 1920, lors de la 3e édition de la célèbre course des 24 Heures du Mans.

Les voitures étaient équipées d’une capote amovible. Pour vérifier que ces capotes étaient faciles à mettre en place et qu’elles étaient solides, le règlement imposait de les installer au départ et de faire vingt tours avec.

« C’est pour éviter que les pilotes ne commencent la manœuvre avant le signal qu’on les éloigna de leurs voitures » explique Bruno Vandestick, du Service Communication des 24 Heures du Mans.

L’épreuve Sarthoise a abandonné cette particularité en 1970, soutenue entre autres par Jacky Ickx, pour des raisons de sécurité.

Ce départ atypique qui fait partie de l’ADN de l’épreuve a été conservé sur d’autres épreuves comme les 24 Heures Moto … Et les 24H Rollers !

 

Résultats :

L'équipe Rollevasion 1 - Catégorie "Prestige" - composée de : Guilhem, Jonathan, Julien, Charley, Anthony, Marco, Eric et Killian termine glorieusement 32ème/ 376 soit à la 7ème / 76 de leur catégorie "Prestige", totalisant 159 tours = 665,415 km
 

Equipe 1



L'équipe Rollevasion 2 - Catégorie "Prestige" - composée de Cyril, Virginie, Mats, Christophe D., Hervé, Etienne, Joël + Sylvain termine 121ème/376 soit à la 29ème/76 de leur catégorie "Prestige", totalisant 131 tours = 548,235 km
 


Equipe 2



L'équipe Rollevasion 3 - Catégorie "Découverte" - composée de : Laurence, Alain, Christophe B, Lucie, Christophe L, Frédéric + Léo, Marie, Estelle, Anaëlle, Sabrina termine 178ème/376 soit 44ème/70 de leur catégorie "Découverte", totalisant 120 tours = 501,200 km

 

Equipe 3

 

Bilan de ces 24h :

 

  • la fatigue accumulée

Après une nuit avant le Mans pas forcément très reposante, l'enchaînement des relais, les attentes entre chaque prise de relais, les conditions météo un peu beaucoup éprouvantes, une nuit entre samedi et dimanche pas vraiment récupératrice, voire très mauvaise, nous ressentons tous une fatique évidente surtout le dimanche matin...

 

  • le temps capricieux (pluie + vent)

Pluie et/ou vent nous ont accompagnés au long de ces 24h. Rien de comparable avec les 24h du Mans de juin 2014 où il avait plu 23h/24 mais des conditions qui, malgré tout, auraient pu être meilleures !

Nous avons d'ailleurs fait remonter quelques réclamations : couper les puissants ventilateurs ainsi que la clim sur le circuit (oubli sûrement post canicule du mois de juin) car les vitesses au tour ont bien chuté à cause de ça !!!! Et pour finir prévoir de laver à grandes eaux le circuit une fois les athlètes que nous sommes rentrés chez eux, pas pendant la course !

Ces désagréments sont "anecdotiques", ça n'a duré « que » 24h mais quand même ... !

 

  • les slams sur le bitume

Une nouvelle médaille cette année au Mans : celle du plus grand nombre de chute en 24h (valable aussi à l'année!) décernée à Killian, sponsorisé par Bétadine, Mercurochrome et Sparadrap !!!!!!!!!!!!!! Merci aux 2 charmantes infirmières chouchouteuses : Angélique et Anna-bbcka ! Cette médaille est à ajouter à sa médaille d'argent obtenue en étant le 2ème plus rapide (en temps moyen au tour et temps le plus rapide au tour) de RollEvasion derrière le double médaillé d'or Charley ! 
Bravo Kiki pour tes 2 médailles !

 

  • ​la montée du mythique Dunlop

THE difficulté de ces 24h ! Mais c'est ce qui fait le charme de ce circuit ! Cette fameuse montée dont le pourcentage est de inversement proportionnel à notre état de fatigue ! J'ai mené mon enquête et la quantité de témoignages atteste du soucis de cette pente : la montée du Dunlop EST beaucoup plus pentue le dimanche que le samedi, c'est évident ! ...donc réclamation renouvelée : Ne pas modifier le dénivelé pendant la nuit entre 4h et 9h du mat !!! 

 

  • les relais loupés et les tours en plus imprévus

Equipier tête en l'air de Rollevasion 2 ayant le prénom le plus répandu dans le club, je suis un habitué des relais manqués ou des tours de pistes non comptabilisés car sans puce, mon prénom commence par Chris et finit par Tophe, ... je suis...je suis… ?? Christophe D ! Un solo l'an prochain pour éviter des louper de relais ? comme suggéré par Cyril,qui plaisante et s'en est remis mais qui a néanmoins fait 1 tour sans y être conditionné …

 

  • les tours sans puces juste pour le plaisir :

Le nominé est … : Christophe D, qui avoue avoir fait exprès de rouler « pour le plaisir  sans puce », car après un rapide calcul sur le nombre de tours qu'il ferait, il lui est apparu que ce n'était pas assez, il a ainsi fait exprès d'oublier la puce pour faire 2 tours supplémentaires 
Après avoir fait un premier tour à bloc et constatant qu'il n'y avait personne pour le relayer, normal   il a pris sur lui d'en faire un deuxième pour vraiment avoir la sensation de brûlure dans les cuisses ! Il en aurait bien fait un troisième mais il a trouvé que la côte du Dunlop n'était pas assez raide à ce moment là... Voilà voilà, et là, la marmotte Christophe D l'a roulée dans le papier alu pour en faire un témoin… !

 

  • les douches glacées nocturnes

Point très désagréable à 4h du mat → la douche glacée : ça réveille !!!....Avantage : douche écourtée donc davantage de temps pour dormir...c'est peut être une stratégie pour optimiser notre temps de récup ???

 

  • la nuit frisquette à cause des duvets trop légers ou absents / nuit inconfortable à cause de soucis de matelas percés - dégonflés /  ronflements de phacochères

certains ont dormi dans les gradins, comme notamment Guilhem regrettant la loge, pièce plus au chaud, avec moins de lumière et plus au calme. Majoritairement cette année nous avons tenté le camping (toiles de tente, voitures ou Traffic), plus facile d'accès en rollers que les autres années, un peu loin mais permettant de récupérer loin du bruit du circuit.

Malheureusement certains n'ont pas dormi correctement : Etienne et Killian notamment ont eu très froid.

Sylvain a eu un petit problème avec sa lampe (la fameuse lampe à batterie que les participants au week-end au lac du Der avaient bien appréciée), court circuit, le domino a fondu et coulé sur le matelas qui forcément s'est percé. Sylvain trop crevé pour entamer une quelconque réparation de fortune, a préfèré laisser le bébé à sa Maman et est parti dormir dans la voiture.
Laurence a hérité donc du matelas percé qu'elle a réparé à 9h du matin, les yeux plus trop en face des trous, mais quand même suffisamment en face du trou du matelas.
La voilà donc à pomper comme un shadok en essayant de ne pas faire trop de bruit afin de ne pas réveiller ses 2 co-équipiers, qui à la faveur de la nuit se sont transformés en phacochères et le phacochère est bruyant (je l'avais d'ailleurs déjà repéré dans la loge l'an dernier que la bête était bruyante !)
Lucie a rejoint Laurence quelques minutes plus tard et s'est écroulée sur le matelas qui ta tenu le choc et semble supporter le poids de deux personnes. Yeah!!! Elles vont pouvoir dormir confortablement...ou pas ! Sur les coups de midi, descente d'un étage, avec le pshiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiit reconnaissable du matelas qui a rendu l'âme après trois heures du dur labeur à supporter le poids de deux patineuses exténuées…fin de nuit sur le sol dur et froid !

Conseils pour l'an prochain : bien penser à prendre un duvet chaud, plaid and co...inutile d'en acheter, possibilité d'en prêter ! Dommage de se pourir sa nuit à cause du froid......et bien vérifier son matelas gonflable avant pour éviter de dormir à même le sol dès le début de la nuit...​

 

  • les chaises longues cassées et l'attaque de la vis dans le bras

→  Lucie s'est allongée sur une chaise longue cassée à 4h du mat' dans le paddock. Pas une honnorable blessure sur piste mais dans le paddock ! Résultat : une vis plantée dans la peau de son bras, et, le lendemain, une balafre et un énorme bleu enflé autour.

Moralité : 1-c'est plus dangereux de s'allonger sur une chaise longue que de faire du roller. 2-l'année prochaine Lucie amènera sa chaise de compét' !

 

  • le cactus farceur égaré

Ah le cactus !! … Longtemps cherché…propriétaire éploré, paniqué à l'idée de ne jamais le revoir...Jonathan Proust a d'ailleurs eu le temps d'écrire un 1er roman tant la séparation était insoutenable : « A la recherche du cactus perdu »…suivi, par un deuxième roman « Le cactus retrouvé » ! Celui-ci avait simplement fait bouture dans la cagette de Laurence ! Mégateuf Excellent ! Mega happy ending !!

 

Ce fut, malgé tous ces points annecdotiques quelque peu négatifs, une expérience toujours aussi extraordinaire à vivre, un défi éprouvant mais tellement motivant à relever !

Une fois ces 24h derrière nous, reste l'envie de récidiver l'aventure l'année d'après avec hâte !

 

Bravo à nous tous pour nos performances (moyennes améliorées pour tous ceux ayant participé l'année dernière :) , pour l'ambiance au top, pour notre esprit d'équipe.
Merci aux organisateurs, à Mats, à nos 2 infirmières (mais pas que), aux photographes, à notre coach Alain qui nous a permis de progresser et qui est venu nous encourager et merci également aux courageuses remorques ayant permis de transporter tous nos bagages aux portes du défi !

Photo de groupe

19601157 1703134196381361 5273948146486517717 n 2

https://www.facebook.com/rollevasion.combs/posts/1991308080895405



Albums photos en ligne :


https://www.facebook.com/christophe.boterff/media_set?set=a.10213374642551138.1073741837.1551214691&type=3&pnref=story

https://www.facebook.com/rollevasion.combs/posts/2005731259453087?pnref=story

https://www.facebook.com/rollevasion.combs/posts/2005733079452905?pnref=story

 

Roller Club Compétition 2016-2017 Le Mans Roller en ligne

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Christophe_D 16/08/2017

Super, merci pour ce récit.

2. Christophe_B 04/08/2017

Génial. ...
Bravo Virginie pour ce compte rendu.

3. Cyril 03/08/2017

Merci pour le CR.
Souvenirs d'un encore très bon week end à ces 24 heures

Vous devez être connecté pour poster un commentaire