1er Paris Rollers Marathon

Le 15 octobre 2017 à 12h10, au pied de la Tour Eiffel, 19 participants : Mats, Marco, Julien, Guilhem, Cyril, Laurence, Sylvain, Will, Hervé, Joël, Virginie, Anthony, Martial, Kilian, Charley, Jonathan, Eric, Fred et Etienne ont défié, rollers aux pieds, les quais de Seine et les pavés parisiens pour parcourir les 2 boucles de 21 km dans la plus belle ville du Monde !

Marathon rollers paris0020

Marathon rollers paris0060

Marathon rollers paris0062


 

Narratrice de ce billet : Virginie

1) Départ et trajet

Arrivée ponctuelle pour tout le monde à la Gare de Combs, arrivée ponctuelle aussi du RER D (si si parfois ça arrive...) et trajet sans soucis (là aussi parfois, ça arrive!)... 

19 participants motivés à fond + un invité mystère - le fils caché de Charley et Killian enfin présenté...Bienvenue au club adorable petit Chucky !!.....

Marathon rollers paris0001Marathon rollers paris0002Marathon rollers paris0003

 

2) Arrivée au pied de la Tour Eiffel

Quoi de mieux qu'un départ au pied de la Dame de Fer sous un beau ciel bleu !! Magique !!

Contrôle des sacs - plan vigipirate oblige - rapide et efficace malgré une file d'attente longue

Marathon rollers paris0005

Dossards et puces récupérés très rapidement, organisanisation à ce niveau top. Très fluide, pas d'attente !

Marathon rollers paris0008

Tout le monde se regroupe.

Quant à moi, je me fie à mon 6ème sens et je file direct de mon côté au camion-consigne déposer mon sac, ne gardant que mes rollers, mes protections et mes tongs aux pieds...Vive la mode des tongs chaussettes !

Prochaine étape le ptit tour aux wc et là...c'est le drame ! 2 toilettes sèches pour 2800 patineurs, c'est lèg !!! Du coup système D...D comme...Derrière les buissons à la sortie, comme beaucoup ! L'organisation a expliqué par la suite qu'un soucis de dernière minute n'a pas permis la mise en place des blocs sanitaires initialement prévus...l'an prochain ce désagrément ne devrait pas être...

De déposer mon sac en arrivant fut ma bonne intuition du jour car énorme « Bordel », je ne vois pas d'autre mot, pour déposer son sac « en même temps que tout le monde » juste avant le départ . Une bonne gruge a permis notamment à Cyril de filer son sac à Martial déjà bien avancé dans la file pour avoir l'espoir de partir avec le groupe bleu … De nombreux autres participants ont dû prendre le départ dans le groupe vert alors qu'ils étaient inscrits en bleus, c'est certain… ça c'était pour le dépôt du sac...la récupération est une autre histoire que je décrirai plus tard …

3) Le départ de ce 1er marathon de Paris en Rollers

Sac déposé, rollers aux pieds, cadre au top, au pied de la Tour Eiffel, un temps superbe et là :

Marathon rollers paris0051Marathon rollers paris0043

« Tooop départ » … Meuh Meuh…..un troupeau de plus de 1500 patineurs s'élancent sur le pont d'Iéna de 15m de large et découvrent le patinage sur les pavés parisiens...ça surprend et ça n'avance pas ! Les écarts commencent à se faire puis ça devient plus agréable de rouler. 2ème passage de pavés en montée, équilibre rattrapé de justesse, arrêt pour ma part, et c'est loin d'être rassurée que j'ai tenté de rejoindre le trottoir lisse ! Mais du coup Martial, Cyril et Will me distancent de plus en plus… S'en suit un arrêt de mon peloton pour cause d'arrivée des véhicules de secours suite à une chute sévère en sens inverse. Un mince espoir de recoller à mon groupe peut-être en doublant les participants pour rejoindre la tête du peloton? ... … raté, l'accident à eu lieu juste après leur passage donc je ne pourrais les croiser qu'en sens inverse et poursuivrai la course toute seule !

4) La course dans son ensemble  ?

Marathon rollers paris0058Marathon rollers paris0052Marathon rollers paris0047Marathon rollers paris0045

- Un réel plaisir de rouler dans un superbe cadre offert par Paris par un temps idéal

- Revêtement majoritairement bien roulant

 - Beaucoup de monde → une masse humaine importante avec un niveau très hétérogène

- Des passages bien dangereux à négocier, des pavés bien casse-gueule, des voies bien étroites par moments où le dépassement était infaisable, de bonnes grosses frayeurs et une bonne dose de chance de ne pas chuter ou de percuter des passants ou autres → de nombreuses chutes et pas mal de secours mobilisés sont à déplorer

- Des passages grisants dans les interminables tunnels avec peu de visibilité et pas mal de polution mais permettant de belles accélérations !

Certains n'ont pu finir leurs 42km et ont dû faire demi-tour plus tôt que prévu, la course étant arrêtée plus tôt pour permettre un retour des plus lents mais rendant délicat ce retour car les voies étaient ré-ouvertes au public…

5) L'arrivée

Une joie, un soulagement jouissif de passer sous la ligne d'arrivée !

Marathon rollers paris0054

Une superbe médaille qui fait son poids nous est remise pour conclure cette journée marathonienne parisienne !

Marathon rollers paris0036

Tous les rollers de RollEvasion ont été finishers ! Bravo à nous tous pour cette belle performance !

Même ceux n'ayant fait qu'une boucle apparaissent au classement comme ayant fait des temps records passant devant ceux qui ont fait les 2 boucles ! Super Etienne se reconnaîtra !!!

Certains pieds ont bien souffert ...Spécial dédicaces aux petons de Laurence… et aux miens ! Un soucis au pied droit n'aurait pas dû me permettre de trop forcer...mais contre avis médical je me suis lancé le défi de boucler ce 1er marathon...juste un p'tit évanouissement de douleur à déclarer sitôt la ligne d'arrivée passée, (le pied gauche ayant compensé le pied droit handicapé, celui-ci est devenu trèèès douloureux sur la fin autant que le droit !...)  mais sinon tout va bien !!

Aucune chute à déplorer coté RollEvasion ! Killian échappe à sa médaille du meilleur slam sur pavés parisiens, il finit la course sans soucis cette fois-ci...passe la ligne d'arrivée avec brio et...s 'étend sur le dos pour se reposer et...ne plus se relever...Sacré Kiki, t'as failli oublié ton passage au poste de secours !! Voilà qui est chose faite : go te faire chouchouter un peu puis direction les urgences parisiennes !... Plus de frayeur que de mal cette fois-ci encore, le p'tit corps du jeunot s'est bien remis en place !

6) Récupération de nos sacs

Là encore...c'est le drame !

Bug pour le dépôt des sacs mais bug également lors de leur récupération !

Guilhem s'est de suite paré de la casquette d'organisateur bénévole, « Responsable régulateur du camion consigne » !… Belle efficacité pour rendre les sacs aux participants, particulièrement aux membres verts et noirs de RollEvasion mais inéfficace pour retrouver son propre sac !! …Guilhem le récupèrera enfin au bout ..d'un certain temps !

7) Mon bilan perso

Le plaisir de rouler, le cadre, le temps idéal ont surpassé mon appréhension de la masse humaine et les bonnes frayeurs dues aux pavés casse-gueule, aux passages bien dangereux... Contente d'avoir fait ce 1er Marathon en Rollers ! Toujours autant le kiff de rouler dans Paris, qui plus est, par un temps idéal !!

Marathon rollers paris0020


 

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires

  • Cyril
    • 1. Cyril Le 08/01/2018
    Nickel ce billet, on s'y (re)croirait
  • Laurence
    • 2. Laurence Le 08/01/2018
    Merci pour ce billet Virginie!
    C'était une très belle journée avec un soleil éclatant, un plaisir à revivre sous ce climat hivernal morne.
  • Mats
    • 3. Mats Le 08/01/2018
    Merci pour ce billet Virginie ! Un vrai plaisir de retrouver ce que fut cette journée !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire